Accueil Nous contacter Plan du site
Rechercher

Du réseau de chercheurs de l’AUF à l’association internationale autonome

Dans le cadre de la réorganisation de l’appui à la recherche, les sites des réseaux de chercheurs de l’AUF se sont progressivement intégrés à un nouveau portail afin d’améliorer l’accès aux productions scientifiques en ligne sur ces sites, et aux informations sur les événements à venir et sur les personnes : ressources, agenda, répertoire et le site Savoirs en partage forment les éléments complémentaires d’un même ensemble interactif.

Les membres des réseaux de chercheurs qui se consacrent, parfois de longue date, aux problématiques des langues ont décidé d’unir et de réorienter leurs actions, dans le cadre de l’AUF, au sein d’une communauté de chercheurs intitulée "Langues pour le développement". Pour ce faire, ils entendent s’appuyer sur toutes les compétences développées par les réseaux depuis leur création et sur les forces vives qui les composent.

Pour sa part, le réseau Lexicologie, Terminologie, Traduction s’est constitué en association internationale autonome, membre titulaire de l’AUF. Il a pour objectif
-   de soutenir et de promouvoir les travaux de recherche, la publication et la formation dans les domaines de compétence du réseau en assurant un appui technologique pour faire face aux développements humains, sociaux, politiques et économiques de la réalité des divers pays de la francophonie ;
-   d’assurer la production d’outils de référence en langue générale et en langue de spécialité : lexiques, dictionnaires, bases de données, outils d’interprétation de données, traduction, traductologie, traductique.

Plus généralement, répondre à l’attente des pays du Sud en matière de développement en :
-   assurant la solidarité entre les chercheurs du monde francophone ;
-   aidant au désenclavement des chercheurs, des laboratoires et des équipes de recherche des pays du Sud ;
-   favorisant la coopération entre les laboratoires universitaires et les grands centres de recherche, qu’ils soient nationaux, internationaux, publics ou privés ;
-   permettant aux chercheurs s’exprimant en français mais n’appartenant pas à des pays francophones de collaborer avec leurs homologues francophones.

Enfin renforcer la coopération entre tous les chercheurs utilisant le français comme langue de travail quelle que soit leur zone géographique (coopérations Nord-Nord, Sud-Sud, Nord-Sud, Est-Ouest).


DOCUMENTS
À TÉLÉCHARGER

Membre titulaire AUFPNG 565.8 ko

 
   
Mentions légales Crédits Nous contacter Plan du site Dernières modifications sur le site Dernière mise à jour du site
18 juillet 2017